Cuisine africaine

L’influenceuse “Cuisine de Rashel” nous dit tout sur sa passion

Par  | 

Rashel est une jeune femme nigérienne diplômée en communication qui par passion s’est reconvertie en blogueuse culinaire. Sur les réseaux sociaux elle est suivie par plus de 30mille followers avec lesquels elle partage ses recettes. 

Présentez-vous à nos lecteurs ?

Rashel: Je suis NOMAOU DAWA Rachida(Rashel) ; j’ai une licence en Droit privé, et un Master en Communication.

Rachel vous êtes diplômée en droit puis en communication, mais n’empêche vous êtes femme au foyer (C’est à dire que vous ne travaillez pas dans un cadre professionnel) est-ce un choix ou une contrainte ? 

Rashel: Après l’obtention de ma licence à l’université canadienne du Niger, je me suis installée avec mon époux au Sénégal où j’ai continué mes études en communication. J’avais ensuite eu un stage dans une agence de publicité par le biais d’un proche ; j’ai toute suite abandonné car ce n’était pas rémunéré. Il faut aussi savoir que ce ne sont pas tous les étudiants étrangers qui ont la chance d’avoir du travail au Sénégal ! Il faudra être patient.

En Afrique on sait que dans la majorité des cas, la femme est celle qui fait la cuisine à la maison, qu’elle aime ou pas. Mais chez vous Rachel faire la cuisine est plus qu’un devoir de femme c’est une passion, expliquez-nous.

Rashel:  En Afrique si une femme n’est pas au bureau elle est forcément aux fourneaux. Passionnée de cuisine ; je ne me fais jamais prier pour servir le repas. J’adore sublimer les plats; j’essaie toujours d’épater mes proches par le visuel et le goût de mes plats. Je tente chaque recette que je vois.

J’aime vraiment la cuisine !

Vous avez créé des plateformes dénommées Cuisine de Rashel sur les réseaux sociaux notamment Facebook et Instagram pour partager vos recettes quotidiennes avec des milliers de femmes dans le monde.  Qu’est-ce qui a motivé ce choix ?

Rashel: Ma pageCuisine De Rashel est très simple. C’est la concrétisation d’une passion, la passion de la cuisine !  Cuisine de Rashel c’est le quotidien d’une femme qui aime faire plaisir et se faire plaisir. Cela n’a pas toujours été le cas mais avec le temps, grâce à la cuisine, j’ai appris à prendre soin de mes proches et de moi-même. Jour après jour, je réalise que la cuisine est magique, dynamique, innovante mais surtout pleine de surprises.

Au tout début je préparais mes plats, je prenais des photos que je partageais dans un groupe avec mes amies qui les montraient à leur tour à leurs amies. Beaucoup de personnes me demandaient les recettes. Plus le temps passait plus je recevais des demandes je me suis dis que le plus simple et surtout le plus pratique était de créer une plateforme sur le Web accessible partout et pour tous. Internet n’a pas de limite, mes amies peuvent y accéder et leurs amies aussi.

Je fais des vidéos pour filmer du début à la fin, chaque recette que je fais pour permettre aux femmes de bien comprendre et de pouvoir refaire les recettes elles-mêmes pour le plaisir de leurs familles.

Aujourd’hui 33 000 personnes me suivent de part le monde sur Facebook ;1800 sur Instagram et 1105 sur Snapchat.

C’est énorme, car je ne pensais pas avoir tant de monde au tout début.

Qu’est-ce que ces plateformes vous rapportent justement ?

Rashel:  Ces plateformes constituent désormais mon monde, pour le moment elles m’attirent que la sympathie de mes abonnés fidèles qui ne cessent de m’envoyer des messages d’encouragement ; de remerciement pour les recettes que je partage avec eux. Je suis fière que mon travail soit reconnu et suivi par des milliers de personnes.

Archives Irdidjo 2017

Journaliste /spécialiste en communication, Digitale Entrepreneure. Fondatrice d’O’Fem Magazine et Directrice de publication. Passionnée par le web et l’audiovisuel. S’intéresse aux questions de jeunesse et d’entrepreneuriat. Féministe. Aime la musique, la lecture, la cuisine et les voyages. Suivez-moi sur mes réseaux pour en savoir davantage sur moi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ofemmagazine

GRATUIT
VOIR